La déclaration de revenus en 2020

Le calendrier

  • Lundi 20 avril 2020 : ouverture du service de déclaration en ligne sur www.impots.gouv.fr
  • Jeudi 11 juin 2020 (23h59) : limite de souscription des déclarations en ligne pour le Val-d’Oise
  • Vendredi 12 juin : limite de dépôt de la déclaration papier, le cachet de La Poste faisant foi, uniquement pour les usagers n’ayant pas la possibilité de déclarer en ligne
Important :

Les usagers qui ont déclaré leurs revenus en ligne en 2019 ne recevront plus de déclaration papier, contribuant ainsi à faire un « geste pour la planète » : ils
recevront un courriel les informant de l’ouverture du service de déclaration en ligne.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Comment déclarer vos revenus en 2020

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Comment contacter les services des Finances publiques en période de confinement ?

Suite aux consignes du gouvernement en matière de lutte contre la propagation du COVID-19, les Centres des Finances Publiques n’accueillent pas de public.

Dans ce contexte, pour contacter les services des Finances publiques, les usagers sont invités à :

  • Effectuer l’essentiel de leurs démarches et trouver les réponses à leurs questions sur impots.gouv.fr,
  • Ecrire via la messagerie sécurisée dans leur espace Particulier sur www.impots.gouv.fr,
  • Contacter par téléphone le 0809 401 401 (appel non surtaxé) ou leur service des impôts des particuliers (SIP) :
    • SIP de Pontoise Ouest : 01 30 75 72 00
    • SIP de Pontoise Est : 01 30 75 72 00
    • SIP d’Argenteuil : 01 39 96 35 00
    • SIP d’Ermont : 01 30 72 82 00
    • SIP de Garges Extérieur : 01 34 53 38 00
    • SIP de Garges Centre : 01 34 53 38 00
    • SIP de Saint-Leu-la-Forêt : 01 30 40 66 00
  • Prendre un rendez-vous téléphonique auprès de leur service des impôts des particuliers (sur www.impots.gouv.fr par la messagerie sécurisée ou la rubrique « Contact »).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nouveau, la déclaration automatique : pour déclarer, il suffit de vérifier

Cette année, certains contribuables n’auront plus à déposer leur déclaration dès lors que l’administration fiscale dispose de toutes les informations nécessaires à la taxation des revenus.

Les personnes éligibles à cette simplification reçoivent :

  • Pour les déclarants en ligne, un courriel,
  • Pour les déclarants papier, leur nouvelle déclaration de revenus sous un format adapté, et un courrier,

Les usagers éligibles doivent alors vérifier les informations que l’administration porte à leur connaissance * :

  • Si les informations sont correctes et complètes : aucune action n’est nécessaire. La déclaration de revenus est automatiquement validée,
  • Si des éléments doivent être complétés ou modifiés (adresse, situation de famille, réductions/crédits d’impôt…) : une déclaration doit être déposée.

Cette année 12 millions d’usagers pourraient bénéficier de cette simplification.

* Cette réforme du mode déclaratif ne remet pas en cause la responsabilité de l’usager face à l’acte déclaratif : il lui incombe toujours de vérifier les éléments contenus dans sa déclaration et de les modifier si besoin.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La déclaration de revenus en mode « Prélèvement à la source »

Dès cette année, les usagers se verront présenter, au moment de la déclaration des revenus, le montant de retenue à la source effectuée par chaque verseur de revenus.

Chaque usager pourra ainsi vérifier le détail des montants de retenues à la source indiqués sur sa déclaration1.

Il pourra même les modifier le cas échéant (dans les rares cas où ces montants ne sont pas exacts).

La situation de chaque usager sera présentée sur les avis d’impôt qui seront adressés à compter de l’été 2020.

Trois situations pourront alors se présenter :

  • L’usager aura un montant à payer,
  • Il n’aura (plus) aucune somme à payer,
  • Il sera bénéficiaire d’un remboursement.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Déclaration de revenus 2020 : des services en ligne toujours plus pratiques

Sur www.impots.gouv.fr, depuis la page d’accueil (rubrique « Particuliers ») et sans authentification vous pouvez :

  • Calculer votre impôt grâce aux simulateurs :
    • Simulateur de calcul de l’impôt sur le revenu mis à jour chaque année,
    • Simulateur de la baisse d’impôts,
    • Simulateur de calcul de l’IFI (impôt sur la fortune immobilière),
    • Simulateur de la réforme de la taxe d’habitation.
  • Télécharger les formulaires de déclaration,
  • Prendre rendez-vous téléphonique avec votre CFiP.

Téléchargez gratuitement l’application Impots.gouv sur votre smartphone et vous pourrez en quelques clics :

  • Consulter l’historique sur 3 ans de vos documents fiscaux (déclarations et avis d’impôt) et les transmettre sous PDF par courriel à toute personne qui le demande,
  • Consulter votre taux de prélèvement à la source,
  • Modifier vos informations (mél, téléphone, mot de passe…),
  • Payer vos impôts et gérer vos contrats de prélèvement.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les autres nouveautés de la campagne 2020 de déclaration des revenus

Revenus des indépendants

Pour la déclaration des bénéfices industriels ou commerciaux (BIC), des bénéfices non commerciaux (BNC), des bénéfices agricoles (BA) ou autres revenus d’activités indépendantes, cette année, certaines cases seront préremplies des données déjà fournies en tant que professionnel dans la déclaration de résultats afin d’éviter de déclarer deux fois les mêmes montants :

  • Une première fois dans la déclaration de résultats professionnels,
  • Et une deuxième fois dans la déclaration de revenus.

Le pré-remplissage concernera la plupart des cases des rubriques BIC et BNC «régime réel» ainsi que les versements sur les nouveaux plans d’épargne retraite déjà déduits par l’usager en tant que professionnel.

Economie collaborative

La loi du 23 octobre 2018 relative à la lutte contre la fraude impose désormais aux plateformes et places de marché en ligne d’adresser, au plus tard le 31 janvier de chaque année :

  • A chacun de leurs utilisateurs, par voie électronique, un document mentionnant notamment le nombre d’opérations réalisées l’année précédente et le montant brut perçu au titre de ces opérations,
  • A l’administration fiscale, ces mêmes informations.

Pour savoir si ces revenus sont imposables et dans quelle catégorie de revenus, toutes les informations pratiques sont consultables sur le site impots.gouv.fr.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer